Achat Argent

24,22 €
En stock

En 1973, lors du premier choc pétrolier qui entraîna une hausse sensible des cours des métaux précieux. La valeur métallique de la pièce de 10 francs dépassa largement sa valeur faciale, l'état décida donc d'émettre des pièces de 50 francs d'un poids de 30 gr. Le retrait aura lieu le 20 février 1980. Ces pièces n'ont pratiquement pas circulé ayant été fortement thésaurisées. 

18,71 €
En stock

Les frappes en argent de prestige recommencent en 1965 avec une pièce de 10 francs de la taille et du poids de la 5 francs Ecu, reprise d'un modèle au type Hercule" gravé par Dupré an l'an 4. Son poids est de 25 grammes brut en 900‰. Cette frappe s'arrête en 1973 et sa démonétisation aura lieu le 20 février 1980."

7,49 €
En stock

Avec la 5ième république, dans un souci politique de rétablissement d'un franc fort, juste après la réforme monétaire; 100 anciens francs = 1 franc, une nouvelle pièce de 5 francs en argent est frappée à l'effigie de la semeuse jusqu'en 1969. Ce modèle est une reprise d'un modèle gravé en 1898 par Roty et resté à l'époque au stade de projet. Ella a toujours une teneur de 835‰ soit 12 grammes brut pour 10 grammes d'argent fin. Elle sera retirée le 20 février 1980 et remplacé en 1970 par une monnaies au même type en curpo-nickel.

1,98 €
En stock

Le demi-franc en argent est crée par Napoléon Bonaparte premier consul en 1803. Son poids est de 2.5 grammes en argent 900 ‰, la première pièce de 50 centimes en argent est frappée par Louis Philippe en 1845. A partir de 1864 la pièce de 50 centimes ne contiendra que 835‰ d'argent fin au lieu de 900‰ dans les types précédents. La fabrication s'arrêtera en 1920 avec le type de la semeuse. La démonétisation de cette dernière monnaie aura lieu le 17 février 2005.

9,75 €
En stock

Sous la 3e république en 1929, après une interruption de 9 ans, sont frappées des monnaies de 20 francs baptisées Turin" du nom du graveur. Sa production s'interrompt du fait de la deuxième guerre mondiale.

4,87 €
En stock

Sous la 3e république en 1929, après une interruption de 9 ans, sont frappées des monnaies de 10 francs baptisées Turin" du nom du graveur. Sa production s'interrompt du fait de la deuxième guerre mondiale.